Archives du mot-clé tavel

LE GUIDE des meilleurs vins de France 2012 RVF

                          DEUX ETOILES:  VIGNOBLES ANDRE BRUNEL

MAISON TARDIEU-LAURENT

DOMAINE DU VIEUX DONJON

CLOS DU MONT-OLIVET

UNE ETOILE:DOMAINE BOSQUET DES PAPES

DOMAINE DE L’ORATOIRE SAINT-MARTIN

DOMAINE DE VILLENEUVE

REFERENCER:DOMAINE CALENDAL

DOMAINE CLOS DU CAILLOU

CHATEAU DE LA FONT DU LOUP

DOMAINE DES ESCARAVAILLES

 

SITUATION GENERALE DU VIGNOBLE DES COTES DU RHONE MERIDIONALES (Institut Rhodanien)


Début des vendanges

Depuis le dernier prélèvement, les fortes    chaleurs, ont eu une influence significative  et sélective sur les paramètres analytiques.

Le poids moyen des 200 grains se stabilise,    la moyenne des degrés progresse de 1.30%    vol, la chute des acidités totales (-0.89g/l)

correspond à la dégradation de l’acide    malique (-1.17 g/l, dégradation accentuée    par les fortes chaleurs diurnes), l’acide    tartrique diminue

normalement (-0.59 g/l)

 

 

 

 

les teneurs en potassium continuent à    progresser (+121 mg/l), les teneurs en    azote assimilable sont stables.

Les teneurs en CPT et Anthocyanes     stagnent globalement.

Néanmoins suivant les secteurs on note de    grandes disparités. Dans les secteurs   gardois la progression est faible, tandis que

dans les zones vauclusiennes et drome sud    elle est stable voir diminue quelque peu.

Toutefois il est à noter que les valeurs    moyennes observées pour ces 2 deux    paramètres à dates comparables sur la

décennie passée, restent des valeurs   élevées (seul 2007 présente une teneur en     anthocyanes su

périeur, 1.42g/kg contre

1.29 g/kg en 2011).

La récolte des raisins blancs a commencé,    les syrahs et les grenaches doivent retenir   toute l’attention des vignerons, mais doivent atendre.

L’état sanitaire est stable mais requiert      toute la vigilence des vignerons.

SITUATION DU VIGNOBLES AU 18 AOUT institut rhodannien

Confirmation d’un millésime plutôt précoce

Depuis le dernier prélèvement, des conditions météorologiques très favorables ont permis l’évolution rapide du vignoble qui se traduit par une augmentation importante de la richesse en sucre (+1.70 % vol en moyenne sur Gard Vaucluse tous cépages confondus), et une diminution notable des acidités totales (-1.25 g/l en moyenne sur les mêmes secteurs) qui s’explique par la dégradation de l’acide malique dans le raisin (-1.42 g/l) due aux fortes chaleurs de ces derniers jours. Actuellement l’avancement du vignoble est sensiblement identique aux millésimes 2009, 2007 et 2003 (variabilité de 2 à 3 jours).

Le poids des 200 grains est stable, la teneur en Composés phénoliques totaux est la plus importante de ces dix derniers années à date équivalente (8.73 g/Kg soit +1.54 g/Kg par rapport à la moyenne décennale), la teneur en anthocyanes est également supérieure à la moyenne décennale (1.27g/Kg  soit +0.28 g/Kg par rapport à la moyenne).

Les teneurs en azote assimilable sont légèrement inférieures à la moyenne, la supplémentation des moûts devra être gérée avec une attention particulière pour éviter des fermentations languissantes.

Toutes ces données augurent d’un millésime équilibré et généreux.