PHENOLOGIE 2013 au 7 AOUT ( groupe ICV)

Phénologie 2013 : Un vieux tube des années 80

IMG_0036

Depuis le début, 2013 se caractérise par un retard marqué sur 2012, sans aucune

comparaison possible avec les 20 dernières années. Il faut remonter aux années 80

pour retrouver des cycles phénologiques comparables

Etat agronomique mitigé

 Le rendement est plus élevé qu’en 2012, mais pas forcément aussi élevé

qu’en 2011. L’estimation globale est particulièrement difficile car on assiste à des

phénomènes très contradictoires

- Une sortie exceptionnellement élevée (+ 20 % par rapport à 2012 selon les

comptages réalisés par l’ICV Nîmes) est généralement signe de grosse récolte

Mais

1. une coulure très importante, voire exceptionnelle sur Grenaches notamment

dans le Gard et en Vallée du Rhône, et beaucoup de millerandage sur Merlot et

Marselan, notamment sur les vignes taillées en Guyot (à gros rendement visé)

2. un nombre de grappes très variable sur Syrah, sur certaines parcelles à gros

rendement

3. Un état sanitaire incertain, d’autant plus qu’il faudra désormais attendre fin

Septembre ou Octobre pour vendanger

 IMG_0045

Etat sanitaire très variable:

1. de nombreux dégâts d’oïdium

2. des attaques de Botrytis très précoces (dès le début de la véraison des grappes) sur les Chardonnay et

sur les parcelles à grosses grappes compactes. Les dégâts évoluent peu actuellement, mais la

fréquence est parfois élevée (de 10 à 100 % des grappes). Le littoral est particulièrement concerné,

mais ces dégâts s’observent dans de nombreuses autres situations

3. Une deuxième génération de vers particulièrement agressive, générant de nombreux dégâts sur les

parcelles mal protégées et/ou en secteur sensible. La 3ème génération commence à peine (début des

éclosions sur les secteurs précoces).

4. une présence de mildiou diffuse, mais assez actif dans certains secteurs (vallée du Rhône)

les vignes sont dans l’ensemble encore poussantes. Les premiers symptômes de rationnement hydriques

apparaissent tardivement (début août)

- Sur sols à bonnes réserves : excellent état végétatif dans l’ensemble (surtout là où il a plu les 5 et 6/8)

- Sur sols superficiels : premiers signes de rationnement apparus fin Juillet,

2013 : Un retard de maturité sans équivalent dans les annales de l’Observatoire du Millésime

ETAT DU VIGNOBLE : CONCLUSION

· Le retard pris à la floraison s’est maintenu voire accentué : 10 – 15 jours de retard à

la véraison.

· Un retard de maturité d’un niveau inconnu depuis vingt ans : retour aux cycles des

années 80 (aoutement en août) avec plus de 2 à 3 semaines sur 2012 ou 2011, 10

jours de retard sur 2004 ou 1999

….

· Groupage Syrah, Chardonnay, Sauvignon : à confirmer

· Etat sanitaire menaçant au vignoble : oïdium fréquent, présence très précoce de

botrytis dès la véraison, 2ème génération d’eudémis plutôt agressive, 3ème génération

en cours

· Difficile de se prononcer sur le poids des baies ou l’acidité, car nous ne disposons pas

de référence à ce stade de maturité. Il faudra attendre les prochains contrôles de

maturité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>