DEGUSTATION DE TROIS GRAND GRENACHES

                                                                                                                                                                                     

2000 SINE QUA NON   » INCOGNITO »GRENACHES :

Ce grenache est extraordinaire, il présente une robe très profonde, on découvre aux nez des aromes d’herbe des garigues, du ciste, du genévrier, du cade, cela associer aux arome de liqueur de figues fraiche et fraise écrasées .on penserais plutôt a un vin de deux ou trois ans tellement il fait jeune.

Sa bouche est magnifique, avec une belle fraicheur mentholee, on se mêle pour le bonheur du pale des aromes de Zant et reglisse, associer a la confiture de mure.

Un régal !!!

 

1989        CHATEAU RAYAS  

 

Un très très grand Châteauneuf, c’est un infanticide tellement le vin et encore jeune.se nectar se présente dans une superbe robe, rouge avec des reflets légèrement acajou (les seul signe du temps)

Le nez est une explosion d’épices doux, associer aux fruits noirs sèches.

Sa bouche est dans un premier temps pleine de Reserve, et va s’ouvrir lentement dans les verres, pour nous offrir une explosion aromatique et un grand bonheur.

Elle sera dominer par le sabayon de framboise associer aux épices orientaux et a l’origan.

Divin, mais a attendre encore 20 ans !!!!

     

1990        CHATEAU RAYAS

La perfection, le plaisir de l’instant !!!

Voilà un vin qu’il faut boire maintenant, c’est jubilatoire et ne peut que vous donner un immense plaisir.

Un vins tout en delicatesse, un nez subtil, d’epice, de canelle, de safran associer au bâton a mâché de réglisse.

Sa bouche est une subtilité en soi, elle s’abandonne, onctuosite, finesse et arome complexe, safran, curry, associer a toutes sortes de fruits secs, un régal.

Le plaisir parfait !!!!!

 

Merci PARK et LINDA !!!!!!!!!!!!!

  1. ROMERO

    salut Phillippe, j’ai eu la chance de gouter Rayas rouge 1978,1990,1995, Fonsalette syrah 1978,1989,1991….c’était magique…les vins étaient parfaitement conservés en cave climatisé….
    Domage,depuis la nouvelle succession avec 1998,2000 je n’ai vraiment pas retrouvé cela…..
    Mais les rendements sur vigne d’aprés ce que nous disaient Jacques Reynaud étaient à peine rentables….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>